L'aprés France Albanie

EURO 2016 – André Pierre Gignac estime que les Bleus ont souffert face à l’Albanie (2-0) parce que le niveau de l'Euro est très homogène. Il n'oublie pas de glisser un petit mot sur le Vélodrome.

Pourquoi les Bleus ont-ils éprouvé autant de difficultés ? Est-ce une histoire de pression ou de changement de système ?

A-P.G. : Vous pouvez trouver toutes les explications que vous voulez. La seule chose, c’est que toutes les équipes sont à la hauteur dans cet Euro. C’est comme ça. On a vu depuis le début, les petites équipes embêtent les grandes. C’est comme ça. On a vu l’Islande faire un super match face au Portugal. Ce soir, on avait des morts de faim en face, en bloc et qui défendaient bien. On a su arracher cette victoire dans les derniers instants même si on aimerait marquer avant et se faciliter les choses.

Pourquoi l’équipe de France joue-t-elle avec le frein à main ?

A-P.G. : Il faut arrêter avec cette histoire de frein à main. Je vous le dis : on a des adversaires, on est pas tout seul sur le terrain. Ils défendent, ils pressent, ils contrent, ils taclent. En phase finale de l’Euro, il n’y a pas de petite équipe. On l’a vu avec l’Albanie, on l’a vu avec la Roumanie.

L’immense point positif, c’est que cette équipe ne lâche rien.

A-P.G. : On a une immense envie de gagner. On nous inculque la gagne au jour le jour, dans les discours du coach. Entre nous aussi. A la mi-temps, on s’est tous remotivés en se disant qu’il fallait arracher cette victoire. C’est chose faite. On est qualifiés, c’est le plus important. On veut tout gagner et on pense déjà à la Suisse.

Avez-vous douté ?

A-P.G. : Il ne faut pas douter. Jamais.

Qu’avez-vous ressenti quand le Vélodrome vous a acclamé à votre entrée en jeu ?

A-P.G. : C’est embêtant franchement (rires). Il n’y a pas une autre ambiance comme ça en Europe, c’est fantastique. C’est simplement dommage que la pelouse soit autant dégradée à cause d’un concert. Quelle ferveur… Ca fait du bien et ça me manque.

France - Albanie : Paul Pogba a-t-il adressé un bras d'honneur à la tribune de presse ?

Une caméra a capté un geste équivoque du milieu après le 2e but des Bleus contre les Albanais. Un bras d'honneur en direction de la tribune de presse ?

 

L'image du geste de Paul Pogba saisie mercredi soir au Vélodrome.

L'image proviendrait d'une caméra isolée de beIN Sports et a été captée juste après le 2e but de l'équipe de France, signé Dimitri Payet, mercredi soir contre l'Albanie (2-0).

Sur cette image, non diffusée en direct mais qui a tourné dans la nuit sur les réseaux sociaux, Paul Pogba, entré à la pause à la place d'Anthony Martial, semble adresser un bras d'honneur. En direction de la tribune de presse ? Difficile à confirmer à ce stade.

S'il est avéré, ce geste rappellerait le fameux «ferme ta g...» lancé par Samir Nasri aux journalistes lors de l'Euro 2012. A l'origine de l'action du but de Payet (sa transversale pour Gignac), Pogba a-t-il "copié" son prédécesseur en bleu ? Du joueur de la Juve, Didier Deschamps, qui ne l'avait pas titularisé après un match moyen contre la Roumanie (2-1), attend beaucoup plus, ont rapporté les médias - dont L'Equipe - ces derniers jours.

 

Le Point de vue Jean Mi

 

Je pensais que Didier Deschamps reconduirait l'Equipe gagnante alignée contre la Roumanie, il a surpris tout son Monde en changeant son schéma tactique et quelques joueurs.

Heureusement en fin stratège, Dédé a modifié tout cela en seconde période, on connait la suite...

Le geste de Paul Pogba, il n'est pas le bienvenue, on lui donnera un petit carton jaune pour le coup. Mais de grâce Messieurs les journalistes lâchait lui la grappe.....!

 

Dimanche 19 Juin contre la Suisse, les Bleus doivent gagner pour décrocher la 1ére place et ensuite se projeter vers les 8éme de finales, pour moi vous allez voir une toute autre Equipe de France......



Réagir


CAPTCHA